Jean-Pierre Gallerand - France

“Students can use ICT and get interested with Serious Games. The students find playful software very interesting, and learning while playing is more effective than learning with books only, or just the Internet. ” – Jean-Pierre Gallerand, France

more–>

 INTERVIEW EN FRANCAIS EN BAS DE PAGE

Jean-Pierre Gallerand is a true pioneer in education technology – he’s created virtual experiments to get students excited about science for over 30 years. A 2012 Partners in Learning Global Forum finalist for Serious Games in Biology and Microsoft Innovative Educator, Gallerand has long understood the power of classroom technology to facilitate learning. “Science usually motivates students — even more when they have to conduct experiments,” Gallerand says, “but this is getting more and more difficult because of too many students, lack of equipment or time.” His response to this growing challenge is the use of “virtual experiments,” which can be done in class or at home.

Gallerand’s experiments are used not only by his students, but also by students throughout France and beyond. In fact, he says, his software is even being used as part of the examinations to become a teacher in France. The success and widespread use of Gallerand’s software is partly due to his generosity in sharing knowledge with other teachers. Gallerand’s website receives more than a million visits a year, and he’s a frequent speaker and publisher.

Today, Gallerand shares his life’s work thus far, his plans to adapt it for new computing environments and his views on what it takes to create motivated student scientists.

Can you describe how your professional achievements have advanced innovation in education?

The 60 virtual experiments I have realized over the last 30 years simulate many experiments and students take a great interest when they perform them individually with a computer in a computer lab, or collectively in my science lab with an IWB. They can also perform these virtual experiments at home, as my entire lesson is online. Some virtual experiments are “serious games” in which the students are in the shoes of a scientist and they must find and do the experiments led by this scientist in the historical context.

My software covers the entire program for students from 10 to 16  years old. Some of my software is also used for the competitive entrance examination needed to become a teacher in France. In the last few years some of my software has become available in different foreign languages, which allows my students to discover or progress in a foreign language such as English, and also allows non-francophone students to use my software. My current research focuses on adapting my software to a format compatible with touchpads. My events cover the entire curriculum of the college (students aged 11 to 15 years old). The work is planned by the teacher, but the students validate their work after each activity.

What has changed as a result of your efforts?

In France, for various reasons (lack of money, etc.) there are not many commercial digital resources created for education and even fewer free ones like mine. The 60 software programs that I created in 10 years cover the entire college program and teachers use them a lot. Without them, they would likely use less computer technology with their students.

How can others facing similar challenges implement what you’ve learned through your work?

They can use my software online and some teachers are beginning to create their own software.

I attend conferences, I publish in magazines and on the Internet to inform teachers.

How have you applied technology in innovative ways to support your work?

ICT has really changed the way students will acquire knowledge. Thanks to the online course, students will be able to recreate – at home or in school – all the activities done in the classroom (using software, photos, videos, etc.). They can also check that the knowledge they have to acquire is correct and they can also do additional activities. Virtual experiments allow students to perform experiments that can’t be done in the classroom for various reasons (lack of equipment, time, cost…) and the students get really interested and motivated and at the end they acquire more knowledge.

ICT changed almost everything: in the last seven years, all of my lessons are online for my students. This means knowledge, but also all the activities, software, videos, photos, all the virtual experiments and links to other interesting resources. ICT also gave me the opportunity to share my work and create a network of colleagues around the world. ICT allows us to perform experiments that cannot be performed for various reasons, and above all, they motivate students to get interested in science, something that has tended to get lost in recent years.

My use of ICT over the last 30 years:

1982: Virtual experiments in basic

1992: Modeling greenhouse effect with a computer and several captors

1995: Slideshow showing toxic waste in the college

1996: Web magazine on food consumption and environment

1998: Web pages on pollution

2000: Websites named: oil slick, waste, pollution

2002: Virtual experiments: woodlouse, plants

2003: Short film on waste sorting

2007: Software in 2 languages: Arabic, English

2011: Serious games: “In the shoes of a scientist”

2012: Adaptation of my software for touchpads

What is the biggest obstacle you have had to overcome to ensure students are receiving a quality education?

The lack of free and paid digital resources in French and the availability of hardware in my college.

What is your country doing well currently to support education?

Implementation of a digital strategy for the School 13/12/2012. Major orientations and actions of the Minister of Education, Vincent Peillon, to ensure schools enter the digital age have been exposed to education and digital players. Fleur Pellerin, Minister responsible for small and medium enterprises, innovation and the digital economy has also interceded.

What conditions must change in your country to better support education?

We need more ICT training opportunities for teachers, which is for the time being insufficient.

We also need to equip schools to facilitate the use of ICT (computer labs, touchpads for students, etc.).

And we need to widen the range of the use of computers in the classroom and at home, which is currently confined mostly to researching information on the Internet.

What is the best opportunity for innovation in education?

The use of touchpads, combined with collaborative digital resources created by teachers and shared on the Internet.

What advice would you give a new teacher (or to anyone wanting to make a difference in education)?

Try to find what really motivates the students and take it into account when teaching.

What educational “trend” do you think is helping students? Is there a trend that is getting in the way of learning?

Students can use ICT and get interested with Serious Games. The students find playful software very interesting, and learning while playing is more effective than learning with books only, or just the Internet. My Serious Game is shared on my website, with a worksheet and video.

The lack of digital equipment and too many pupils in the classes are not good conditions for learning

If you could give one educational tool to every child in the world, what would it be? Why?

A touchpad connected to the Internet.

 

About Jean-Pierre Gallerand
@SVT44_Gallerand

  • Birthplace: Nantes, France
  • Current residence: Nantes, France
  • Education: License of science
  • Website I check every day: http://www.cafepedagogique.net/Pages/Accueil.aspx
  • Person who inspires me most: A biology teacher I had during my last school year.
  • Favorite childhood memory: Winter holiday with my parents.
  • Next travel destination (work or pleasure): Lille, in the north of France, where one of my daughters lives.
  • When was the last time you laughed? Why?: A few days ago, a joke of my grandson aged four-years-old.
  • Favorite book: “Empire of Ants” is a 1991 science fiction novel written by a French writer Bernard Werber.
  • Favorite music: Pink Floyd
  • Your favorite quote or motto: “Do not train a child to learn by force or harshness; but direct them to it by what amuses their minds, so that you may be better able to discover with accuracy the peculiar bent of the genius of each.”  – Plato

—————————————————————————————————–

Learn even more about Game Based Learning — and join the discussion — on the Partners in Learning Network :

www.pil-network.com/HotTopics/gamesbasedlearning   

—————————————————————————————————–

 INTERVIEW EN FRANCAIS

«Les élèves sont très motivés par les jeux sérieux. Ils  trouvent ces logiciels ludiques intéressants, et apprendre tout en jouant est beaucoup plus efficace qu’un apprentissage traditionnel en partie basé sur la lecture de pages de livres ou de pages sur Internet. »- Jean-Pierre Gallerand, France

Jean-Pierre Gallerand est un véritable pionnier dans les TIC – il a créé des expériences virtuelles qui ont amené les élèves à s’intéresser aux sciences depuis plus de 30 ans. En 2012, il est  finaliste de Partners in Learning Global Forum pour ses jeux sérieux en science et Microsoft Innovative Educator, Jean-Pierre Gallerand a compris depuis longtemps l’importance  des TIC en classe pour faciliter l’apprentissage. «Les sciences motivent  en général les étudiants – mais encore plus lorsqu’ ils réalisent des expériences», Jean-Pierre Gallerand ajoute, “mais cela devient de plus en plus difficile en raison du trop grand nombre  d’élèves, d’un manque de matériel ou de temps.” Sa réponse à ce défi croissant est l’utilisation des «expériences virtuelles», qui peuvent être réalisées en classe ou à la maison.

Les expériences virtuelles de Jean-Pierre GALLERAND sont utilisées non seulement par ses élèves, mais aussi par les étudiants dans toute la France et au-delà. En fait, précise-t-il, certains de mes logiciels sont également au programme d’un concours d’entrée nécessaire pour devenir enseignant en France. Le succès et l’utilisation généralisée de logiciels de Jean-Pierre Gallerand sont en partie dus à sa volonté de partager ses connaissances et son travail avec d’autres enseignants. Son site internet reçoit plus d’un million de visites par an et  il participe à des manifestations pédagogiques  et publie dans des magazines et sur Internet pour informer les enseignants.

A ce jour,  Jean-Pierre Gallerand a toujours partagé son travail, il souhaite maintenant adapter ses productions à de nouveaux environnements numériques pour inciter les élèves à suivre des études scientifiques.


En quoi votre travail et vos projets professionnels ont contribué a favoriser l’innovation en matière d’education?

Les 60 expériences virtuelles que je réalise depuis 30 ans simulent de nombreuses expériences et  intéressent beaucoup les élèves qui les réalisent individuellement  dans une salle informatique ou collectivement au laboratoire avec un TBI. Ils peuvent également les refaire à la maison, l’intégralité de mes cours étant en ligne. Certains logiciels sont des jeux sérieux dans lesquels l’élève se met dans la peau d’un scientifique et doit retrouver et réaliser des expériences historiques.

Mes logiciels couvrent l’ensemble du programme pour les collégiens de 10 à 16 ans. Certains de mes logiciels sont également au programme d’un concours d’entrée nécessaire pour devenir enseignant en France. Ces dernières années j’ai réalisé une dizaine de mes logiciels en différentes langues étrangères, ce qui permet à mes élèves de découvrir ou de progresser dans une deuxième  langue comme l’anglais, et permet également aux étudiants non francophones d’utiliser mes logiciels. Mes recherches actuelles portent sur l’adaptation de mes logiciels à un format compatible avec les tablettes numériques. Lors de l’utilisation de beaucoup de mes logiciels, le travail est planifié par l’enseignant, mais les étudiants sont ensuite autonomes et s’évaluent après chaque activité.

Qu’est-ce qui a changé grâce à vos efforts?

En France, pour diverses raisons (argent, …) il n’y a pas beaucoup de ressources numériques payantes de créées pour l’Education et encore moins de gratuites comme les miennes. Les 60 logiciels que j’ai créés en 10 ans couvrent l’ensemble du programme du collège et  les enseignants les utilisent beaucoup. Sans elles, ils utiliseraient sans doute moins l’informatique avec leurs élèves.

Comment d’autres enseignants peuvent bénéficier de votre expérience?

Les enseignants  peuvent utiliser mes logiciels en ligne et certains commencent à réaliser leurs propres logiciels.

Je participe à des conférences, je publie dans des magazines et sur Internet pour informer les enseignants.

Comment utilisez-vous les TIC dans votre travail?

Les TIC ont vraiment changé les techniques d’apprentissage des connaissances et des compétences pour les étudiants. A l’aide des cours en ligne, ils peuvent refaire – à la maison ou à l’école – toutes les activités réalisées en classe (expériences virtuelles, photos, vidéos, etc.). Ils peuvent également s’assurer que les connaissances qu’ils doivent acquérir sont correctes et les élèves qui le souhaitent  peuvent réaliser des activités supplémentaires. Les expériences virtuelles permettent aux élèves de réaliser des expériences qui ne peuvent pas ou plus être effectuées en classe pour diverses raisons (manque d’équipement, durée, coût …), elles les intéressent et les motivent ce qui facilite l’acquisition des connaissances et des compétences.

Les TIC  ont  presque tout changé dans ma façon d’enseigner, l’intégralité de mes cours est  depuis 5 ans en ligne, les connaissances  mais aussi toutes les activités, les vidéos, les photos,  toutes les expériences qui sont simulées ainsi que des liens vers  d’autres ressources que les miennes,  pour les élèves qui le souhaitent. Les TIC m’ont permis également de partager mon travail et de créer un réseau de collègues dans le monde entier.

Les TIC nous permettent de réaliser virtuellement des expériences qui ne peuvent pas (ou plus) être réalisées à l’école pour diverses raisons, mais surtout qui motivent les élèves et les amènent à s’intéresser aux sciences, intérêt qui a tendance à diminuer  ces dernières années.

Mon utilisation des TIC ces 30 dernières années :

1982: Expériences virtuelles réalisée en basic

1992: Modélisation de l’effet de serre avec un ordinateur et des capteurs

1995: Diaporama sur les déchets toxiques dans un collège

1996: Web magazine sur la consommation alimentaire et l’environnement

1998: Pages Internet sur la pollution

2000: Sites Internet sur la marée noire, les déchets et la pollution des plages

2002: Expériences virtuelles sur les cloportes et la nutrition des plantes

2003: Court métrage sur la nécessité du recyclage

2007: Logiciels en 2 langues : anglais/français et français/arabe

2011: Jeu sérieux  « Dans la peau d’un scientifique »

2012: Adaptation d’un de mes logiciels pour une tablette

Quel est l’obstacle le plus important que vous avez du surmonter pour assurer des cours de qualité ?

Le manque de ressources gratuites et payantes numériques en français et la disponibilité du matériel dans un établissement scolaire.

Quelles mesures ont été mises en place par votre pays pour soutenir l’innovation en matière d’éducation?

La mise en place d’une stratégie numérique pour l’Ecole le 13/12/2012.

Les grandes orientations et actions du ministre de l’éducation nationale Vincent Peillon pour faire entrer l’École dans l’ère du numérique ont été exposées aux acteurs de l’éducation et du numérique. Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique est également intervenue.

Quelles conditions doivent changer dans votre pays pour soutenir le secteur de l’éducation et favoriser la réussite scolaire?

Poursuivre la formation des enseignants aux TICE, actuellement insuffisante.

Poursuivre l’aménagement des établissements scolaires pour faciliter l’utilisation des TICE (salles informatiques, tablettes pour les élèves, TBI, …)

Diversifier l’utilisation de l’informatique en classe et à la maison, qui se cantonne actuellement beaucoup à de la recherche d’informations sur Internet.

Quelle est la meilleure opportunité d’innovation en matière d’éducation?

L’utilisation de tablettes numériques, associées à des ressources numériques collaboratives créées par des enseignants et partagées sur Internet.

Quel conseil donneriez-vous à un enseignant debutant?

Essayer de trouver ce qui motive réellement les élèves et en tenir compte lors de son enseignement.

Quelle nouvelle tendance dans le monde de l’éducation est la plus utile pour les élèves?

Les élèves sont très motivés par les jeux sérieux. Ils trouvent ces logiciels ludiques intéressants, et apprendre tout en jouant est beaucoup plus efficace qu’un apprentissage traditionnel en partie basé sur la lecture de pages de livres ou de pages sur Internet.  Mon jeu sérieux est partagé sur mon site, avec une fiche de travail et une vidéo.

Le manque d’équipement numérique et trop d’élèves dans les classes ne sont pas de bonnes conditions d’apprentissage.

Si vous pouviez donner un outil éducatif à tous les élèves sur Terre, quel serait-il?

Une tablette numérique  connectée à l’Internet.

À propos de Jean-Pierre Gallerand, enseignant formateur TICE et SVT
Nantes, France
@ SVT44_Gallerand

  • Lieu de naissance: Nantes, France
  • Lieu de résidence: Nantes, France
  • Formation: Licence es science
  • Site Internet que je consulte chaque jour: http://www.cafepedagogique.net/Pages/Accueil.aspx
  • Personne qui m’inspire le plus: Un enseignant de SVT que j’ai eu en terminal
  • Souvenir d’enfance favori: Des vacances à la neige avec mes parents
  • Prochaine destination: Lille (France) où habite une de mes filles
  • Quand avez-vous ri la dernière fois? : il y a quelques jours, à une blague de mon petit-fils de 4 ans.
  • Livre préféré: “Les fourmis” un policier fiction écrit par  Bernard Werber.
  • Musique favorite: Pink Floyd
  • Citation favorite: « N’use pas de violence dans l’éducation des enfants, mais fais en sorte qu’ils s’instruisent en jouant : tu pourras par-là mieux discerner les dispositions naturelles de chacun. » Platon

 

 

This entry was posted in Game Based Learning, People and tagged , , . Bookmark the permalink.

One Response to “Students can use ICT and get interested with Serious Games. The students find playful software very interesting, and learning while playing is more effective than learning with books only, or just the Internet. ” – Jean-Pierre Gallerand, France

  1. Candra says:

    Outstanding quest there.What happened after? Good luck!

    Look into mmy page: analyse cv – Candra

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


6 + = thirteen

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>